Le genre des noms: cas difficiles

Un article de Gramatica occitana.
Anar a : navigacion, Recercar

En occitan, et par conséquent en gascon, la terminaison des noms permet souvent de prévoir leur genre: les noms terminés par -a sont généralement féminins alors que les noms terminés par -e, par -i, par -o, par une diphtongue ou par une consonne sont généralement masculins.

Toutefois les exceptions sont nombreuses:

1) Il existe de nombreux noms de formation savante en -a masculins; ce sont surtout des noms d'origine grecque: anatèma, despòta, drama, monarca, poèma, poèta, problèma, programa, sistèma...

2) Inversement, de nombreux noms de formation savante en -i, d'origine grecque, sont féminins: crisi, diocèsi, ellipsi, genèsi, sintaxi, sintèsi, tèsi... C'est notamment le cas des noms désignant une pathologie terminés par le suffixe -iti: apendiciti, coliti, riniti...

3) Les noms terminés par les suffixes -or, -tat (variante: -dat), -tud et -tut sont féminins: color, grandor, valor; libertat, soledat; abitud, vertut...

4) Il existe également des noms en -a, souvent, mais pas toujours, d'origine grecque, qui peuvent être, selon les cas, masculins ou féminins: acrobata, atlèta, camarada, collèga, democrata, diplomata, gimnasta, ipocrita... ; c'est notamment le cas des noms terminés par le suffixe -ista: ciclista, dentista, pianista... En outre, la langue populaire a créé des noms en -a qui peuvent s'appliquer aussi bien à des individus de sexe masculin qu'à des individus de sexe féminin: arsolha ("arsouille", fr.), bahòrla ou bahurla ("hurluberlu"), bartòla ("hâbleur", "bateleur"), cangrèna ("garnement"), ivronha ("ivrogne", fr.), lanchira ("gringalet", "pauvre hère"), ploramica ("pleurnicheur"), shabraca ("qui parle à tort et à travers")... Ces noms sont donnés par erreur en -e dans le dictionnaire français-gascon de Per Noste.

5) Il existe par ailleurs une série d'hypocoristiques masculins en -a, utilisés dans la langue populaire: Menica, Zidòra...

6) Enfin, en dehors de cette série de cas, il convient de prêter attention au genre des noms suivants:

agenda fém.: "agenda"

aglot fém.: "avalanche"

agla fém.: "aigle"

ahromitz, variante d'ahromiga fém.: "fourmi"

aigardent fém.: "eau-de-vie"

alet fém.: "souffle", "respiration"

armari masc.: armoire

arraditz fém.: "racine"

arrelòtge masc.: "horloge"

arromèc masc. ou fém.: "ronce"

begònia fém.: "bégonia"

bòa fém.: "boa"

calma fém.: "calme"

camèlia fém.: "camélia"

carrau fém.: "chemin creux"

cauç fém.: "souche"

chifra fém.: chiffre

còbra fém.: cobra

dàlia fém.: dahlia

destrau fém.: "hache"

deute masc.: "dette"

ecatombe fém.: "hécatombe"

Egipte fém.: "Égypte"

escot fém.: "écoute"

eslit fém.: "avalanche"

frau masc.: "fraude"

gèira fém.: "lierre"

hantauma masc. (et fém. dans la langue populaire): "fantôme"

hauç fém.: "faucille"

imatge masc.: "image"

irange masc.: "orange"

labor fém.: "labour"

lan fém.: "laine"

lèbe fém.: "lièvre"

lèit fém.: "lait"

lutz fém.: "lumière"

manca fém.: "manque"

meit et sa variante mèit fém.: "huche"

muscle masc.: "moule" (mollusque)

mercés fém.: "merci"

orquèstra fém.: "orchestre"

palhassa masc.: "clown"

paret fém.: "mur"

postema fém.: "pus"

prefaci masc.: "préface"

puç fém.: "puce"; "gros intestin", "saucisson"

quaresma masc.: "carême"

sang fém.: sang

sau fém.: "sel"

semau fém.: "comporte"

sèrp fém.: "serpent"

sòja fém.: "soja"

soritz fém.: "souris"

sot fém.: "porcherie"

treslutz fém.: "pénombre"

ume ou umbe fém.: "clavicule"; "épaule"

viahòra fém.: "cri de détresse", "grand cri"

vit fém.: "vigne"

vop fém.: "renard"